À LA UNE

0

Le radar mural : un nouvel outil pour l’archéologue du bâti

Les nouveaux outils tels que la photogrammétrie ou les relevés scanner 3D ont révolutionné la façon d’appréhender l’étude archéologique d’un édifice. Ces outils sont désormais couramment utilisés mais, lorsque les parois d’un édifice sont recouvertes par un enduit, les observations visuelles sont rendues considérablement plus complexes. L’implantation des fenêtres d’observation à piqueter peut s’avérer être un exercice délicat et potentiellement non représentative de la partie de l’édifice à étudier. Les techniques géophysiques et plus particulièrement la méthode radar peuvent en partie guider cette démarche grâce à la réalisation préalable d’une imagerie murale extensive…

0

Test des méthodes EMI sur des bâtiments en basalte : étude du site de Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme)

Dans le cadre du projet ArchEM, une première expérimentation a été réalisée au mois de novembre 2017 sur le site de Saint-Beauzire, dans le Puy-de-Dôme, en collaboration avec Julien Guillemoteau, Niklas Allroggen et Florian Dorgerloh de l’Université de Potsdam ainsi que Bertrand Dousteyssier et Marion Dacko de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand. L’objectif de cette expérimentation était d’évaluer la pertinence des appareils EMI (Electromagnetic Induction) pour la cartographie de bâti en basalte.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search